Zéro déchet : par où commencer ?

Quand on s’intéresse de près au mouvement du zéro déchet, on veut souvent tout changer chez nous. On se rend compte de l’impact de chaque objet, de chaque habitude, et on veut changer. Ce n’est pas une mauvaise chose en soi. 

Seulement, le zéro déchet, c’est loin d’être facile. Je ne suis pas en train de te dire que tu ne devrais pas te lancer dans cette magnifique aventure, bien au contraire, mais je voulais dans cet article te donner quelques clés afin de ne pas te sentir submergé. Cela peut être décourageant et tu finiras par abandonner l’idée de réduire ton impact par manque de temps, manque de motivation, manque de tout. 

Se fixer des objectifs

Pour commencer, il est important que tu te fixes des objectifs. J’insiste sur la pluralité de tes objectifs : ils doivent être plusieurs. Petits, moyens, gros, cela ne dépend que de toi ! 

Voici une liste d’objectif que tu pourrais te fixer :

  • Acheter en vrac pendant 1 mois 
  • Réduire le gaspillage alimentaire en le divisant par 2
  • Changer mes produits ménagers
  • Changer mes cosmétiques
  • Passer au shampoing solide 
  • Composter

Avoir un objectif te permet d’avoir une vision sur l’avenir. Ton cerveau va automatiquement chercher la façon la plus courte et la plus efficace d’arriver à ton objectif. Et quand tu y arrives enfin, tu es très satisfait. Mais si tu te fixes uniquement comme objectif de ne produire aucun déchet dans l’année qui vient, tu n’auras aucune satisfaction. Parce qu’atteindre cet objectif du zéro, est impossible. Mais mettre en place des changements progressifs qui vont considérablement réduire tes déchets, ça c’est possible ! 

J’utilise mon bullet journal pour me fixer des objectifs

Une fois que tes objectifs sont fixés, tu peux passer à l’action. 

Identifier les changements immédiats

Tout d’abord, tu dois identifier les changements que tu peux mettre en place maintenant. Par exemple, réduire le gaspillage alimentaire en cherchant des recettes pour cuisiner les épluchures, c’est quelque chose que tu peux mettre en place tout de suite. Tu peux également décider de ne plus acheter de pâtes emballées dans du plastique, mais de les prendre en vrac. J’ai écrit un article récemment sur 10 astuces zéro déchet en cuisine qui pourront surement t’aider.

De cette manière, tu verras que tu peux d’ores et déjà t’approcher de ton objectif.

Les changements futurs

Ensuite, une fois que tu as mis en place ces changements « immédiats », tu peux te pencher sur les changements que tu aimerais mettre en place, mais que tu ne peux pas mettre en place tout de suite. Fais-en une liste et prend les uns par un. 

Demande-toi ce qu’il te faut pour mettre en place cet objectif et pourquoi. Le pourquoi est important, il t’évitera d’acheter des produits inutiles. 

Par exemple, si je souhaite acheter toute ma nourriture en vrac et sans emballage, mais que j’ai besoin de récipient, je me pose la question « pourquoi est-ce que j’ai besoin de récipient ». Est-ce que c’est parce que je n’en ai PAS DU TOUT ? Ou est-ce que c’est parce que j’en ai, mais qu’ils ne font pas la bonne taille ? Ou est-ce que j’en ai, mais je ne veux pas les utiliser parce qu’ils sont en plastiques et que ça n’est pas esthétique ? 

Se pose des questions et réfléchir à ses achats, c’est aussi un aspect du zéro déchet et de la déconsommation que tu mets en place dans ta vie. Ça n’est pas toujours facile, je te l’accorde, mais cela t’évitera de tomber dans les pièges du marketing, crois-moi ! 

Si tu ne sais pas où acheter les accessoires qui te semblent utiles, je peux te conseiller quelques sites internet :
Greenweez
La boutique zéro déchet
Mes courses en vrac
L’idéal, c’est également de faire les brocantes et les vides greniers. Tu n’imagines pas le nombre de bocaux en verre que tu peux y trouver !

Créer une habitude

Une fois que tu as pu mettre tous ces changements en place, je te conseille de patienter un petit peu avant de t’attaquer à autre chose. De cette manière, tu t’habitues à ces nouveautés. L’humain met en moyenne 21 jours à prendre une nouvelle habitude. C’est pourquoi 1 mois me semble un bon laps de temps pendant lequel tu vas t’habituer à, par exemple, ne plus fréquenter les supermarchés, aller faire le marché le samedi, cuisiner plus intelligemment etc. 

Voilà, j’espère t’avoir aidé au mieux à te lancer dans le mouvement zéro déchet. Ton chemin ne sera pas facile, c’est vrai, mais j’essaierai au maximum, dans chacun de mes articles, de te donner des clés afin de le rendre un petit peu plus praticable !

N’oublie pas que le moindre petit changement a un impact. N’ait jamais honte de ne faire « que » ça. C’est déjà plus que la plupart des gens aujourd’hui, et pour ça, je t’en félicite. 

2 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *