Livraison offerte dès 60€ d’achat !

Positive n' Green

L’artisanat au naturel

Réduire ses déchets sans acheter en vrac ?

Vouloir réduire ses déchets, c’est bien, mais ça n’est pas tous les jours faciles. Aujourd’hui, il y a des solutions, mais elles ne sont pas toujours facile à mettre en place.
Aujourd’hui nous allons parler du vrac. Le nombre de magasin sans emballage ne fait qu’augmenter, mais il n’est pas suffisant pour être accessible à tous.
Alors comment faire pour réduire ses déchets et poursuivre sa transition quand on n’y a pas accès ?
Voici 8 astuces pour réduire ses déchets, sans acheter en vrac.

1/. En cuisine !

Il y a une dizaine d’année, nos grands-parents passaient du temps en cuisine, et nous concoctaient des petits plats délicieux. Aujourd’hui, nous pouvons acheter un plat tout prêt, le mettre au micro-onde deux minutes, et manger.
Malheureusement, cette façon de faire entraine énormément de déchets.

La première astuce que je vous propose donc, c’est de cuisiner certaines choses vous-même.

Nous avons tous conscience qu’aujourd’hui, il n’est plus possible de passer la journée entière en cuisine. Mais il est possible de réduire ses déchets “inutiles” en cuisinant un petit peu.

Voici une liste non exhaustive de ce que vous pouvez faire vous même, qui ne demande ni un savoir faire énorme, ni un après-midi complet :

Yaourt
Houmous
Sauce tomate
Vinaigrette
Croutons
Pain
Gâteau

Vous avez d’autres idées ? Partagez-les dans les commentaires !

2/. La consigne

Peu répandue en France pour le moment, la consigne semble faire son retour dans certaine ville. Il est possible aujourd’hui d’acheter du vin, des jus de fruits, du lait végétal, du sirop, de la bière et beaucoup d’autre chose dans une bouteille consignée.
Renseignez-vous pour savoir si votre région dispose d’un système de consigne !

bouteille consignée en verre

3/. Choisir ces emballages

Quand on n’a pas accès au vrac, il est difficile d’acheter sans emballage. Il faut donc faire le bon choix. On va privilégier les sauces tomates vendues dans des pots en verre par exemple, ou les pâtes vendues dans un carton. Le but ici est d’éviter le plastique, puisque c’est l’emballage le plus controversé, tant pour la santé que pour la nature.

4/. Les fruits et légumes, à poil !

Qui n’a pas déjà vu un concombre emballé dans du plastique, des pommes étouffées dans une barquette entourée de plastique, ces pommes de terres emprisonné dans du plastique … Et bien il y a d’autres solutions ! Il suffit d’acheter vos fruits et légumes … tout nu ! La nature a bien fait les choses, et tous les fruits et légumes sont dotés d’une peau qui les protège. Il suffit de les nettoyer rapidement sous l’eau en rentrant, et hop ! Un fruit tout nu, délicieux, et qui n’a pas produit de déchet.
Personnellement, c’est une des premières choses que j’ai faite pour réduire mes déchets sans acheter en vrac.

fruits et légumes bio

5/. Privilégier le BON plastique

Alors vous allez me dire : “Non mais Daphnée, aucun plastique n’est bon enfin !”. C’est vrai, l’idéal est de ne pas consommer de plastique. Mais restons réalistes : c’est quasiment impossible. Pour preuve, j’ai récemment déménagé et acheté de nouveaux meubles : emballés dans du plastique et du carton.

La “solution” serait donc de choisir le plastique que nous achetons. Saviez-vous que le plastique a un numéro ? Oui oui, ce n’est pas une blague ! Ces numéros nous permettent d’identifier les plastiques qui auront plus de chance d’être recyclé.

les différents types de plastique
Source : https://nimo.fr/forums/1335686-jouets-toxiques-en-plastique-et-bois/

6/. On achète en grosse quantité

Une autre astuce qui peut être utile : acheter en gros. Un sac de 5Kg de riz produira moins de déchet que 5 sachets de 1 kilos. Cela permet également de faire des économies !
Par contre, on évite les promotions sur les gâteaux (par exemple) où 2 paquets de gâteaux sont magnifiquement enrobés de plastique. Ca, ce n’est pas acheter en gros pour réduire son emprunte écologique !

7/. On adapte son régime alimentaire

Vous et moi savons très bien que changer son régime alimentaire, c’est une solution qui réduira drastiquement vos déchets. Seulement, est-ce qu’on est prêt à le faire ?

En mangeant plus de fruits et de légumes, on dit adieu aux emballages plastiques et polystyrène de la viande par exemple. Vous pouvez également demander à votre boucher s’il accepte votre contenant ! Idem pour votre fromager.

Aujourd’hui, Carrefour affiche fièrement le fait qu’il accepte les contenants venant de l’extérieur : une grande avancée qui permet de réduire ses déchets sans acheter en vrac ! Vous avez déjà essayé ? Parlez moi de votre expérience dans les commentaires !

8/. Le vrac sur internet

Oui, vous avez bien lu, il est aujourd’hui possible d’acheter “en vrac” sur internet. Certains sites comme vracnroll permettent à certains citoyens de commander la quantité désirée. N’hésitez pas à vous renseigner pour trouver des alternatives dans votre région !

Si vous voulez découvrir d’autres astuces pour réduire votre impact sur l’environnement, je vous invite à lire cet article : des astuces pour réduire ses déchets pendant l’été

Et voilà, vous n’avez plus d’excuse pour réduire vos déchets sans accès au vrac Le plus important, c’est d’y croire et d’en avoir envie ! Le nombre d’action n’est pas important, ce qu’il faut c’est essayer !

Laissez un commentaire